Cars and Clouds : pour conclure !

Pendant ce travail personnel d’interfaçage entre les serveurs Cloud de Salesforce et Mercedes pour simuler une course de voiture,  j’ai beaucoup appris de nouvelles choses :

  • J’ai appris comment aller chercher et manipuler des données dans des différents serveurs : Salesforce et Mercedes et les faire travailler ensemble.
  • J’ai travaillé avec plusieurs langages de programmation (Apex, Javascript, SOQL, HTML) et des techniques comme JSON pour les fichiers
  • J’ai découvert comment stocker des données dans une base de données (avec salesforce)
  • J’ai découvert un mécanisme pour rendre sûrs les échanges entre les serveurs (token, etc.)

Ce travail personnel était aussi très divers :

  • Il y avait souvent des phases compliquées où il y avait des problèmes dans les programmes ou dans le serveur avec les données. Même en s’inspirant des exemples trouvés, cela n’allait pas toujours.
  • Pour moi la partie la plus compliquée était des programmer toute la partie avec les voitures et les connections, et aussi celle pour sauvegarder les données automatiquement (toutes les cinq minutes).
  • La partie la plus amusante était celle de faire la carte. C’est aussi celle où j’ai eu le plaisir de voir que c’était enfin réussi !
  • J’ai dû découvrir chaque partie, technique ou outil, mais aussi comment les faire aller ensemble. C’est deux choses différentes à faire.
  • La partie plus difficile est de trouver l’idée de début, l’objectif, et de trouver un chemin pour y arriver. En plus avec les idées qu’on a et qui ne marche pas toujours du premier coup… cela n’aide pas.
  • Je dis ici merci à mon père qui m’a accompagné au long de ce travail personnel pour regarder ces sujets les uns après les autres.

Pendant ce travail personnel, j’ai aussi fait un stage chez un grand garage à Luxembourg (Konz, qui vend des Land Rover et des Jaguar). Dans ce garage j’ai appris un peu plus en détails les serveurs du garage. Il y avait deux serveurs que j’ai vu : sur le premier il y avait les programmes et les documents. Et un autre avec les informations des employés pour gérer les accès. C’est encore un autre aspect de l’informatique que j’avais un peu déjà vu au lycée. C’était un stage très intéressant car il allait très bien avec mon projet personnel, devenir informaticien, et avec l’autre sujet que j’aime bien, les voitures (pendant le stage j’ai aussi fait des travaux à propos des voitures). Je dis merci aux personnes du stage pour m’avoir accueilli et donné plus d’idées sur ce deuxième sujet.

Dans ce travail personnel, cela a aussi été intéressant de mélanger ces deux sujets : informatique et automobile.

Plus tard j’aimerais vraiment faire quelque chose qui mélange les deux thèmes. Surtout qu’il y a de plus en plus d’informatique dans les voitures, et pleins de nouveaux sujets : les voitures qui se conduisent seules, les voitures électriques qui ont besoin de plus d’ordinateurs, les systèmes entre le conducteur et la voiture, les écrans et les commandes, … Tout un univers à découvrir et à apprendre !