Les voitures RC : Les moteurs

Il y a différents types de moteurs utilisés dans les voitures radio-commandées.

Moteur électrique

L’énergie électrique est fiable, propre silencieuse et facile à mettre en oeuvre.

Une voiture électrique dispose d’une autonomie moyenne d’environ 10 minutes.

La charge des accumulateurs s’effectue avec un chargeur spécifique utilisant du 220 volts ou 12 volts (alimentation secteur ou batterie de voiture). Du coup, pour un confort d’utilisation prévoir des accumulateurs (batteries) supplémentaires, sinon il faut attendre longtemps entre les recharges.

 

 

Il y a deux types de moteurs électriques :

 

  • Moteur Brushed (à charbon et à courant continu) : Le moteur est composé de 2 parties importantes, le bobinage et l’aimant. Dans le cas d’un moteur à charbon, l’aimant est dans la cage et le bobinage sur le rotor. Le courant est apporté au rotor par des charbons. Il fonctionne grâce au magnétisme : à l’intérieur du moteur se trouve une bobine de fil de cuivre très fin qui peut tourner librement entre les pôles d’un aimant (voir schéma). Le passage du courant électrique dans cette bobine la transforme en un deuxième aimant. Deux aimants peuvent s’attirer ou se repousser par des forces magnétiques. Ce sont ces forces magnétiques qui provoquent la rotation du moteur.

 

  • Moteur Brushless (sans Charbon et à courant alternatif) : le principe de fonctionnement est le contraire d’un moteur à charbon. L’aimant est sur le rotor et les bobines dans la cage. C’est le contrôleur qui produit un courant alternatif. Celui-ci va alimenter successivement les bobines du moteur pour créer le champ tournant et donc la rotation qui nous intéresse. Ces moteurs sont bien plus évolués, les contrôleurs possèdent énormément de réglages et cela continue d’évoluer.

 

A puissance développée équivalente, un moteur brushless pèse deux à trois fois moins lourd qu’un moteur brushed, ce qui n’est pas rien !

Dans les voitures radio commandées électriques, le moteur délivre un mouvement de rotation d’une vitesse moyenne d’environ 30 000 tr/min.

Cette vitesse de rotation est excessive pour entraîner directement les roues d’une voiture qui doivent tourner à environ 1000 tr/min pour une voiture roulant à 30 km/h. C’est pour cela qu’il y a un ensemble de roues dentées (pignons, couronnes…) pour régler le rapport de transmission.

Moteur thermique

Il s’agit généralement d’un moteur 2 temps fonctionnant au méthanol et délivrant une puissance impressionnante pour leur faible cylindrée (de 0.7 cm3 à 20 cm3).

Le démarrage s’effectue soit par l’intermédiaire d’un démarreur à tirette intégrée, soit avec un démarreur électrique auxiliaire.

Un moteur thermique utilise l’énergie produite par l’explosion du mélange air / essence provoqué par l’allumage de la bougie. La pression présente sur le piston provoque sa descente (phase de détente). C’est pendant cette phase, que les gaz brûlés sont expulsés vers le pot d’échappement. Ces moteurs se caractérisent donc par une explosion à chaque tour du vilebrequin. Le piston quant à lui remonte grâce à l’inertie du vilebrequin. Les deux temps du moteur coïncident avec la descente et la montée du piston.

Laisser un commentaire